Economies d’impôts: voici comment optimiser les coûts de votre logement

Acheter le logement de vos rêves tout en réalisant des économies d’impôts? C’est possible! Grâce à nos conseils, tirez le meilleur parti de votre bien immobilier.

Avec un financement approprié, il s’avère plus intéressant d’être propriétaire de son logement que d’en être locataire. Et votre bien immobilier vous permet en outre d’économiser de l’argent. Le mot magique est: optimisation fiscale. Grâce à un amortissement adapté, aux intérêts passifs et aux frais d’entretien, vous pouvez facilement économiser des milliers de francs chaque année. Nous vous expliquons comment y parvenir.

Allègement fiscal grâce aux intérêts passifs

Plus vos intérêts hypothécaires sont élevés, moins vous devez payer d’impôts sur le revenu. En effet, il est possible de déduire la totalité des intérêts hypothécaires du revenu imposable. Toutefois, dans le contexte actuel de taux d’intérêts faibles, ce montant est souvent moins élevé que la charge supplémentaire liée à la valeur locative. Afin de maximiser vos économies d’impôts, il est donc recommandé de bien planifier les frais d’entretien.

Rénover s’avère payant

Il vaut la peine de rénover son logement. Toutes les rénovations qui contribuent au maintien de la valeur du bien immobilier peuvent en principe être déduites du revenu imposable. Il peut s’agir de travaux de menuiserie, de peinture, de ferblanterie, de plâtrerie ou encore de travaux sur les installations sanitaires. A l’inverse, les extensions ou les ajouts qui font augmenter la valeur du bien immobilier ne permettent pas de réaliser des économies d’impôts, à l’exception toutefois des mesures environnementales et des mesures liées aux économies d’énergie. Les installations solaires, les pompes à chaleur ou la pose de nouvelles fenêtres sont en effet déductibles, même si elles accroissent la valeur de votre bien immobilier.

En outre, vous pouvez déduire la prime de votre assurance bâtiment et, selon les cantons, également les intérêts du droit de superficie, les frais administratifs ou la taxe immobilière. Avant de remplir votre déclaration fiscale, ne manquez pas de vous informer auprès de l’administration fiscale compétente et de lire attentivement les instructions qui accompagnent la déclaration.

Planifier ou déduire un forfait

Pour faire valoir l’ensemble des frais d’entretien, vous avez besoin des justificatifs correspondants. Planifiez les gros travaux de rénovation de telle manière à pouvoir répartir les dépenses sur deux ans. Vous freinerez ainsi la progression fiscale. Si, certaines années, vos frais d’entretien sont moins élevés, vous pouvez déduire un montant forfaitaire qui oscille entre 10 et 20% de la valeur locative selon le canton de résidence.

Amortissement indirect plutôt que direct

Vous savez sans doute que vous devez rembourser une partie de votre prêt hypothécaire. C’est ce que l’on appelle la 2e hypothèque pour laquelle il existe une obligation d’amortissement. Vous pouvez effectuer ce remboursement de deux manières: soit directement, soit indirectement.

Dans le cas d’un amortissement direct, vous remboursez à intervalles réguliers une partie de votre hypothèque au créancier hypothécaire. Ce procédé permet de réduire votre dette mais fait augmenter vos impôts car vous pouvez déduire moins d’intérêts passifs de votre revenu.

Dans le cas d’un amortissement indirect, le montant de l’hypothèque et des intérêts passifs reste inchangé sur toute la durée du prêt hypothécaire. Avec cette solution, vous déposez votre argent sur un compte du pilier 3a ou souscrivez une solution d’assurance du pilier 3a, ce qui augmente l’avoir de votre prévoyance privée. Pour vous, ce procédé est doublement avantageux: vous pouvez déduire de votre revenu imposable un montant d’intérêts plus élevé ainsi que vos versements dans le pilier 3a. L’argent déposé sert de garantie supplémentaire à votre créancier hypothécaire. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer des retraits tous les cinq ans afin de rembourser votre hypothèque. 

Trouver gratuitement la meilleure hypothèque avec Valuu

L’optimisation fiscale n’est pas la seule option possible pour économiser de l’argent: il importe avant tout de souscrire, dès le départ une hypothèque avantageuse. C’est pourquoi il vaut la peine d’effectuer une comparaison de vos offres à l’aide de Valuu, la plateforme indépendante de comparaison et de souscription d’hypothèques. Vous obtenez des offres exceptionnelles de la part de plus de cent créanciers hypothécaires et pouvez souscrire en toute commodité l’hypothèque qui vous convient le mieux directement en ligne. Inscrivez-vous maintenant sans engagement et profitez pleinement.

Comparer et conclure une
hypothèque ! En avant !

Cette page utilise des Cookies. Vous trouvez plus d’informations dans la politique de confidentialité.
Wellen Bild