Cubage: comment calcule-t-on le volume cubique ?

21.07.2022 Eye Icon environ 2 minutes

Le cubage équivaut au volume cubique. Conjointement avec la surface habitable et le nombre de pièces, le cubage est une donnée importante pour l’estimation d’un immeuble. Comment est-il calculé ?

Volume cubique est le volume du bâtiment en m³

Le mot «cubage» vient du latin «cubus» signifiant cube. Cela ne sous-entend pas que le cubage est calculé uniquement pour les maisons de forme cubique ou rectangulaire. On peut aussi le calculer pour des bâtiments circulaires.
La formule mathématique est la suivante: longueur × largeur × hauteur ou pour les surfaces non rectangulaires surface × hauteur. Le résultat d’un calcul de cubage est donc toujours une indication en mètres cubes (X m³).
Si les étages présentent des surfaces différentes, les volumes doivent être calculés séparément puis additionnés. Les pans inclinés doivent être pris en considération dans le calcul.

Voici un exemple de calcul du volume cubique:

Étage Dimensions (L x L x H) Volume
Cave 10 x 8 x 2,7 216 m³
Rez-de-chaussée 10 x 8 x 2,7 216 m³
Étage supérieur 10 x 8 x 2,7 216 m³
Combles (avec toit incliné) (10 x 8 x 2,0) ÷ 2 162 m³
Totale du volume cubique   810 m³

 

Qu’est-ce qui est compté dans le volume cubique ?

Le volume cubique représente la somme du

  • volume net: «volume de l’air» dans le bâtiment
  • volume de construction: volume de toutes les parties d’un bâtiment (murs, planchers, plafonds, toit, etc.)

Il s’agit donc des mesures d’un mur extérieur à l’autre et de l’extrémité inférieure de la cave au toit inclus.
Mais qu’est-ce qui fait partie du bâtiment? D’une part, le bâtiment principal ou corps principal du bâtiment, et de l’autre, les annexes contiguës:

Le bâtiment principal:

  • la cave
  • le rez-de-chaussée et les étages supérieurs
  • le toit y compris les lucarnes

Tout cela entre dans le calcul, qu’il s’agisse de surfaces habitables ou non (p. ex. dans les combles).

Les annexes contiguës

Par annexe contiguë, on entend toute construction directement adossée au bâtiment principal et fermée sur plus de deux côtés, par exemple:

  • les garages
  • les carports
  • les terrasses couvertes
  • les appentis
  • les abris
  • les jardins d’hiver
  • les pergolas

Ce qui suit ne fait pas partie du volume cubique et n’est pas compté:

  • les terrasses ouvertes, les balcons ouverts 
  • les espaces à ciel ouvert (p. ex. les terrasses en attique et halls d’entrée ouverts)
  • les cheminées
  • les escaliers extérieurs
  • les rampes extérieures
  • les gaines techniques
  • les annexes indépendantes

Vue d’ensemble du volume cubique

Exemple: ce qui fait partie du volume cubique et ce qui ne le fait pas

Le volume cubique est le volume du bâtiment en m³.

Conseil par Valuu 

Avez-vous des questions concernant l’estimation de votre immeuble ou le cubage ? Faites-vous conseiller par nos experts hypothécaires. Nos conseillers indépendants se tiennent à votre disposition en cas de questions.

FAQ

Où est défini le calcul du cubage ?

Les règles de calcul du volume cubique sont fixées dans la norme SIA 416 «Surfaces et volumes des bâtiments». Cette norme est entrée en vigueur en 2003. Elle a simplifié et remplacé la norme SIA 116 qui a été abrogée.  

Où peut-on trouver le cubage d’un immeuble ?

En principe, le cubage est indiqué sur l’attestation de l’assurance immobilière ou sur les plans de construction. Vous ne disposez pas de cette attestation? Vous pouvez commander un extrait électronique gratuitement et rapidement auprès de votre établissement cantonal d’assurance. Exception: dans le canton d’Argovie, le cubage n’est plus indiqué dans les nouvelles estimations. 

Quel est le rapport entre le cubage et l’assurance immobilière ?

Quand on possède un immeuble en Suisse, on doit obligatoirement souscrire une assurance immobilière contre l’incendie et les éléments naturels, sauf dans les cantons de Genève, du Tessin et du Valais, où cette assurance est facultative.

Le volume cubique est la donnée principale permettant de calculer la valeur d’assurance de l’immeuble. Il s’agit du montant que vous recevriez de l’assurance immobilière si vous deviez faire reconstruire votre maison (p. ex. suite à un incendie). Ce montant correspond en principe à la valeur à neuf. 
 

Comment la valeur d’assurance de l’immeuble est-elle calculée à partir du cubage ?

Pour calculer la valeur d’assurance de l’immeuble, le cubage est multiplié par un facteur dépendant de la qualité du bâtiment.

Quelle est la différence entre la valeur vénale et la valeur d’assurance de l’immeuble ?

Ces deux valeurs n’ont rien en commun et peuvent être très différentes. La valeur d’assurance de l’immeuble est une valeur purement immobilière, qui repose uniquement sur les coûts de matériel et de construction. En revanche, la valeur vénale ne se fonde pas uniquement sur la substance et la qualité du bâtiment, mais aussi sur de nombreux autres facteurs, tels que le prix du terrain et l’emplacement du bien.

Comparer et souscrire des hypothèques
Cette page utilise des Cookies. Vous trouvez plus d’informations dans la politique de confidentialité.
Wellen Bild